Du champ à l'assiette

Une vidéo pour valoriser les productions agricoles emblématiques du territoire, ainsi que les savoir-faire en partant du champ jusqu’à l’assiette.

Projet alimentaire de territoire

Les projets alimentaires territoriaux (PAT), lancés par la loi d’avenir de 2014, sont des projets transversaux permettant d’unir de multiples initiatives en rapprochant les acteurs locaux (producteurs, transformateurs, distributeurs, collectivités territoriales et consommateurs) dans une démarche partagée et co-construite. L’objectif est de renforcer l’articulation entre le bien-produire et le bien manger.

Conformément aux orientations du SCoT en matière environnementale et économique, les élus de Cauvaldor ont choisi de se lancer dans l’élaboration d’un projet alimentaire territorial.

Au cours du premier semestre 2018, un diagnostic agricole et alimentaire a été dressé à l’échelle des 79 communes. Il fait un état des lieux de la production alimentaire agricole, du besoin alimentaire des habitants, en identifiant les ressources et les spécificités du territoire (atouts et contraintes socio-économiques et environnementales).

Un groupe de travail réunissant des élus volontaires s’est constitué pour suivre cette première étape.

Trois axes de travail ont été définis :

  • le foncier agricole et l’installation des exploitations (et leur transmission),
  • la restauration collective,
  • la santé et l’accès à une alimentations saine et durable (accessibilité sociale).

Un chargé de mission a été recruté pour animer la suite de la démarche. Son rôle est de mettre en réseau les différentes parties prenantes, coordonner les initiatives locales et jouer un rôle de facilitateur de manière à proposer un plan d’actions global. Le groupe de travail a ainsi été élargi aux différents acteurs locaux notamment pour rendre le diagnostic partagé et définir la stratégie alimentaire. Des ateliers thématiques sont organisés pour dégager les priorités et proposer un programme d’actions.

L’animation liée à la mise en œuvre du Projet Alimentaire Territorial est financée pour une durée de 2 ans par la Région Occitanie et l’Europe, dans le cadre du FEADER (aide au titre de l’ingénierie territoriale – opération n°16.7.2 du programme de développement rural). Ce financement permettra aussi la mise en œuvre d’actions dans le domaine forestier.

Avec ce projet alimentaire, le territoire dispose d’une feuille de route pour la mise en œuvre de la stratégie agricole et alimentaire de Cauvaldor pour les années à venir.

A télécharger :

 

Et si vous participiez à la démarche ? Vous êtes intéressés par la démarche et souhaitez vous investir dans l’élaboration du Projet alimentaire de Cauvaldor, n’hésitez pas à contacter le chargé de mission : Pascal GRONDIN - agricultureforet@cauvaldor.fr

 

Pour aller plus loin :

CAUVALDOR ET BIO 46 LANCENT LE DÉFI « FOYERS À ALIMENTATION POSITIVE »

La Communauté de communes « Causses et Vallée de la Dordogne » (Cauvaldor) et l’association Bio 46 mettent en place le défi « Foyers à alimentation positive ». L’objectif est de montrer aux familles participantes, par différentes animations, que l’on peut adopter une alimentation savoureuse, saine et locale, respectueuse de l’environnement, tout en maîtrisant son budget alimentaire.

Ce défi est un dispositif convivial, accessible à tous, qui vise à accompagner le grand public vers un changement des habitudes alimentaires et d'achat. Il est initié par Cauvaldor dans le cadre de son Projet Alimentaire Territorial.

Le principe est simple : Deux équipes d’une dizaine de familles, volontaires et motivées, se regroupent et relèvent le défi ! Durant plusieurs mois, elles vont participer à différentes animations (ateliers cuisines, visites de fermes et de points de vente de produits bio et locaux…) et échangeront des outils (bons plans, groupements d’achats, recette « anti-gaspillage » …), pour adopter progressivement un nouveau comportement alimentaire grâce à de petits gestes faciles à effectuer.

Le défi s’adresse à tous les habitants du territoire de Cauvaldor : personnes seules, couples, foyers avec ou sans enfant...

Quel intérêt de participer à ce défi ?

En plus de découvrir les trucs et astuces pour consommer des produits locaux, de saison, de qualité et bio, tout en maîtrisant son budget, les participants peuvent avoir plusieurs raisons pour vivre ce défi : Analyser son budget alimentaire, partager des recettes, des bons plans et vivre ensemble des moments conviviaux de visites et de découverte, tisser des liens avec des agriculteurs du territoire et découvrir leur travail, et participer à une aventure commune.

Comment participer ?

Les personnes intéressées peuvent se faire connaitre auprès de Cauvaldor.

Pour s’inscrire, rien de plus simple, il suffit de répondre au questionnaire sur le site de Cauvaldor. 

Lien vers le formulaire : https://bit.ly/3aWQr3b

Une première prise de contact avec les familles est prévue avant les vacances scolaires mais leur participation active au défi se fera entre septembre 2022 et Février 2023. A noter, que la participation à ce défi est gratuite. 

Ce défi bénéficie d’un financement dans le cadre de la mesure d’accompagnement des projets alimentaires territoriaux par le plan de relance.