CAUVALDOR A VOTE UNE MOTION DE SOUTIEN AU MONDE DE LA CULTURE

Par cette motion soutenue lors du conseil communautaire du 14 décembre 2020, la communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne apporte son soutien au monde de la culture et à tous ceux qui œuvrent pour la faire vivre. Notre collectivité exprime sa préoccupation et ses plus vives inquiétudes quant au sort des professionnels de la culture qui, depuis des mois expriment leurs grandes difficultés et leur désarroi.

 

Les dernières annonces du Premier Ministre de ne pas autoriser la réouverture des salles de cinéma, des théâtres, des salles de spectacles, des musées sont un coup terrible pour le monde de la culture. Cette culture, qui était déjà en grande souffrance, paye un lourd tribut face à la pandémie Covid 19.

 

Souvenons-nous : les lieux culturels ont été parmi les premiers à devoir fermer. Ce nouveau report risque d’être un coup fatal pour de nombreuses structures culturelles qui depuis plus de neuf mois maintenant, tournent dans le meilleur des cas, au ralenti.

 

Alors que des magasins et des transports en commun sont souvent bondés, les lieux culturels qui avaient pourtant mis en place des conditions sanitaires très sécurisées doivent garder leur porte fermée et ce, au moins jusqu’au 7 janvier prochain. Pour l’ensemble des acteurs culturels, c’est l’incompréhension, la colère et un profond sentiment d’injustice. Il est incompréhensible que la culture soit jugée comme une activité non-essentielle.

 

« Toutes les scènes de France sont fermées au public, la plupart depuis plus de six mois. Les cinémas ont refermé leurs portes. Artistes et techniciens du spectacle ne peuvent plus travailler. Les entreprises du spectacle sont à l’arrêt et tous leurs personnels craignent pour leur survie. Tous les secteurs sont touchés, la création elle-même mais aussi les prestataires et tous ceux qui concourent à la tenue des évènements culturels ou festifs. Les auteurs et compositeurs dont les œuvres ne sont plus diffusées et à qui on ne commande plus rien sont sans ressources. Ils n’en meurent pas tous mais tous sont touchés[i]»


[i] Extrait de pétition consultable sur www.fnsac-cgt.com/article.php