Le Plan Climat Air Energie Territorial - PCAET -

Vous voulez agir en faveur du climat ?

Participer à la mise en œuvre de projets sur le territoire, comme le développement d’énergies renouvelables ?

Diminuer votre facture énergétique ?

Quel que soit notre sensibilité, nous avons tous quelque chose à apporter.

 

 

 

Le PCAET est un outil réglementaire et opérationnel qui vise globalement à atténuer les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à adapter le territoire aux impacts des changements climatiques.

  • Développement des énergies renouvelables 
  • Maitrise de la consommation d'énergie sur tout le territoire

 

Pourquoi « réglementaire et opérationnel » ? 

 

  • C’est un outil qui doit être obligatoirement mis en place par les intercommunalités de plus 20 000 habitants depuis la loi TECV (loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte) de 2015
  • Parce qu’il contribue à la planification des actions de la collectivité dans des domaines très variés comme l’habitat, l’aménagement, la mobilité, l’énergie, etc.
  • Ce qui est planifié doit être cohérent avec les autres actions prévues par d’autres documents réglementaires. Son articulation avec d’autres outils de planification est donc indispensable (ex : le PLUi-H, outil d’urbanisme principal de la communauté de communes, qui vise à imaginer et mettre en oeuvre un projet d’utilisation et d’aménagement de l’espace qui soit le plus adapté possible aux spécificités du territoire)

 

Les objectifs de la loi TECV de 2015

 

Depuis quand la démarche est-elle engagée sur le territoire ?

 

En mai 2019, le conseil communautaire de Cauvaldor a prescrit l’élaboration du PCAET et a décidé de faire appel à Quercy Energies, Agence Locale de l’Energie et du Climat du Lot, pour l'accompagner dans cette démarche. Cette association est donc, à ce jour, le principal partenaire du territoire. 

Mais d’autres acteurs sont et seront sollicités tout au long de la démarche pour un appui technique et méthodologique, notamment :

 

 

Où en est la démarche ?

 

La construction d’un PCAET demande de suivre un certain nombre d’étapes :

1.Diagnostic

Faire l’état des lieux du territoire sur les enjeux climat-air-énergie (consommation énergétique, réseau de distribution, bilan des émissions de gaz à effet de serre, vulnérabilité du territoire face au changement climatique…)

2. Stratégie

Projeter le territoire dans un  temps long en identifiant :

  • les priorités et les objectifs de la collectivité
  • les conséquences socio-économiques d’une inaction

3. Plan d’action

Définir les actions et projets à mettre en œuvre qui puissent réunir un maximum l’ensemble des acteurs du territoire, tout se posant les questions suivantes : Quels moyens ? Quels publics ? Quels partenaires ? Pour quels résultats ?

4. Evaluation finale de la démarche (quels impacts ?)

Entre chacune de ces étapes, les citoyens seront invités à participer à des animations lors de phases intermédiaires de concertation et consultation. Ils pourront ainsi faire entendre leurs voix et prendre part aux réflexions.

 

Pourquoi nous avons tous besoin que cette démarche aboutisse ?

 

Participer aux réflexions menant aux décisions politiques directement impactante pour le territoire et s’engager dans des projets d’énergie renouvelables d’intérêt territorial, c’est prendre en main l’avenir de son territoire :

A court terme

  • Permettre des retombées économiques positives sur le territoire grâce à des projets d’énergies renouvelables ancrés localement
  • Diminuer la précarité énergétique des habitants

Une étude de la DREAL Occitanie estime approximativement 5000 ménages soit 25% des ménages du territoire de Cauvaldor sont situation de vulnérabilité énergétique liée au logement – et à la mobilité

  • De manière générale permettre à chacun de faire des économies
  • Développement de l’emploi dans le secteur des énergies renouvelables

A long terme

  • Engager le territoire et ses acteurs sur la route de la Transition énergétique, de l’atténuation des émissions de GES et de l’adaptation aux changements climatiques
  • Tendre vers le modèle du territoire à énergie positive (production d’énergie renouvelable>consommation d’énergie)