Opération tickets sport

Vous aimeriez débuter ou poursuivre la pratique d’une activité sportive mais le coût de l’adhésion vous retient ? Le dispositif « Tickets sport », proposé par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Personnes (DDCSPP), est proposé sur le territoire Cauvaldor. Il s’agit d’une aide financière pour le paiement de la cotisation ou de la licence pour les personnes ayant un quotient familial inférieur à 800 €. Tous les membres de la famille ont droit à UNE aide pour s'inscrire dans UN club, adultes et/ou enfants. Le montant maximum de l’aide est de 90 €.

Pour connaître les clubs sportifs participants et les démarches à effectuer pour en bénéficier rapprochez-vous du partenaire relais le plus proche de chez vous :

- Centre social de l’Association Ségala-Limargue (05 65 38 98 17)

- Centre social Robert Doisneau - Biars (05 65 38 03 79)

- Centre social Le Rionet - Sarrazac (05 65 37 20 74 ou 05 65 37 81 72 les après-midis)

- CCAS Gramat (05 65 38 86 62)

- CCAS Souillac (05 65 37 64 71)

- CIAS Cauvaldor / PIJ Cyberbase Saint-Céré (05 65 38 07 15)

- MSAP de Martel (05 65 37 30 03).

Davantage d’information sur : http://lot.franceolympique.com

 

« Savoir-nager »

Le savoir nager des enfants entrant en 6ème est une priorité pour les élus de Cauvaldor. Ainsi l’accès aux piscines communautaires pour les écoles élémentaires et les centres de loisirs du territoire est gratuit.

D’autre part, en 2017, Cauvaldor s’est inscrit dans le dispositif national « J’apprends à nager » en offrant la possibilité à un groupe de 12 enfants, âgés de 6 à 12 ans, de bénéficier de cours de natation (15 séances collectives) menés par un maître-nageur. L’inscription pour les enfants est gratuite, ce qui permet aux enfants issus de familles les plus modestes d’accéder à des cours d’apprentissage et d’acquérir les bases de la natation.

Pour cette première année, l’opération a été conduite sur la piscine intercommunale de Biars et a concerné des familles du pôle de Biars/Bretenoux/Vayrac. Pour les années à venir, l’objectif est d’étendre ce dispositif à l’ensemble du territoire.