Hébergements pour personnes âgées

Journée d'expérimentation à l'EHPAD de Bretenoux

Une journée d’expérimentation pour imaginer un espace d’accueil ouvert à tous et convivial s’est déroulé à l’EHPAD Robert Durieux de Bretenoux mardi 6 novembre. Celle-ci était proposée dans le cadre de l’accompagnement dont bénéficie la Communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne pour préparer l’intégration des équipements d’hébergement pour personnes âgées au sein du CIAS.

Personnels, résidents, familles et élus ont été invités à venir découvrir un prototype d’espace d’accueil tel que les participants à la formation l’ont conçu et imaginé. Partant du constat que l'aménagement de l'accueil est fondamental car il représente la première image que se font les gens de l'établissement, l’objectif est de donner le sentiment que l'on rentre dans un espace convivial qui se prête à divers usages. Ainsi, le hall d’accueil de l’EHPAD de Bretenoux a été réaménagé pour l’occasion avec un espace enfants, un coin bibliothèque, des panneaux d’exposition, une petite offre de produits locaux (foie gras, pain d’épice, confiture…) ou encore un coin salon. Chacun a été invité à s’approprier ce lieu, à l’investir et à faire part de pistes d’amélioration ou de nouvelles idées. Ainsi, cette journée a permis de tester un tel aménagement et d’envisager comment le rendre pérenne et le reproduire dans les différents établissements.
Gilles LIEBUS, président de Cauvaldor, Michel SYLVESTRE, vice-président Social-Solidarité et Mme MARTIGNAC, vice-présidente de Cauvaldor et administratrice de l’ADEFPAT, ont exprimé leur satisfaction de voir aboutir ce travail qui a permis d’associer toutes les parties-prenantes et de préparer au mieux l’intégration des différents équipements au sein du CIAS.

Vers une gestion mutualisée des établissements d’accueil des personnes âgées
Les élus ont fait le choix d’intégrer au sein du CIAS – Centre intercommunal d’action sociale, 2 EHPAD et 3 résidences autonomie de statut public du territoire. Ce changement sera effectif au 1er janvier 2019. La résidence autonomie Les Césarines de Saint-Céré est déjà gérée au sein du CIAS.
Pour préparer cette échéance, la communauté de communes bénéficie depuis le printemps d’un accompagnement/formation de l’ADEFPAT. Elus, dirigeants des établissements et représentants des usagers, ont travaillé sous forme d’ateliers pour définir de manière concertée les futures modalités de gestion.

Vers un label qualité
Au 1er janvier, six établissements d’hébergement des personnes âgées seront gérés par le CIAS. La nouvelle organisation sera progressivement mise en oeuvre dans les différents domaines (administratif, ressources humaines, finances…) tout en maintenant un pilotage opérationnel par établissement.
Une réflexion se poursuivra pour définir un label qualité commun en travaillant sur un « parcours de l’usager » avec notamment l’élaboration d’une charte d’accueil des résidents et l’harmonisation des procédures d’admission.