Grève administrative levée

Dialogue renoué entre les élus et le Préfet

Alors que la quasi-totalité des communes du territoire avait fermé les portes de leurs Mairies pour dénoncer les difficultés rencontrées avec les services déconcentrés de l’Etat, le Préfet du Lot, Jérôme FILIPPINI, a répondu favorablement à l’invitation du Président, Gilles LIEBUS, en participant au Conseil communautaire qui s’est tenu lundi 14 mai à Gramat.

Un échange sans concession s'est déroulé entre les deux hommes devant plus d'une centaines d'élus locaux. Le Président a rappelé l'historique de la construction intercomunale sur le Nord du Lot et l'ambition de Cauvaldor pour le développement de ce territoire. M. le Préfet a quant à lui tenu à témoigner du profond respect que ses équipes et lui-même ont pour les élus locaux et leur engagement et également rassurer sur une parfaite égalité de traitement entre le sud et le nord du Département.

Chacun a reconnu qu’il était sain que le malaise existant ait pu s’exprimer pour que la collaboration indispensable entre élus locaux et Etat déconcentré puisse se poursuivre sur de bonnes bases.
L’échange s’est conclu par un accord sur des propositions de méthodes de travail renouvelées à travers : des échanges politiques réguliers pour une vision partagée de l'avenir du territoire, un suivi technique des différents dossiers via une réunion mensuelle, un travail en mode projet et une place centrale accordée à l’échange et l’anticipation.

Se voulant confiants pour l’avenir, les élus de Cauvaldor ont ensuite voté pour l’arrêt de l’opération « Mairies fermées » tout en précisant qu’ils seraient vigilants sur les résultats de ce nouveau partenariat et en donnant rendez-vous au Préfet dans 6 mois pour un nouveau Conseil communautaire.